Voxalto : Management de Transition et Formation
Manager transition directeur commercial

Le directeur commercial de transition, un acteur clé de la croissance d’une entreprise

Le manager de transition placé comme directeur commercial a de lourdes responsabilités vis-à-vis de l’entreprise, sa mission implique une obligation de résultat. Un tel poste nécessite des qualifications de haut niveau, ainsi qu’une forte personnalité. Pour les spécialistes souhaitant exercer le métier de responsable de transition, le cabinet Voxalto fournit un accompagnement destiné à mieux valoriser leurs compétences.

Missions du directeur commercial

Le directeur commercial gère les ventes de A à Z. Il conçoit une stratégie selon la politique générale de l’entreprise, puis l’applique de manière à obtenir des résultats rapides et concrets. Les missions classiques consistent à identifier les cibles commerciales, déterminer les objectifs de développement du chiffre d’affaires, diriger les équipes commerciales (pilotage, animation, suivi), négocier de nouveaux contrats, représenter l’entreprise (salon, conférence). Il s’occupe également du recrutement et du management des équipes. Ce statut ne s’improvise donc pas, il nécessite une grande force de caractère et un esprit combatif pour initier et mener à bien des projets rentables.

Ces responsabilités impliquent que le développement commercial conditionnant la croissance d’une entreprise repose en grande partie sur les épaules de ce cadre. Ainsi, pour booster les ventes ou redresser une situation peu satisfaisante, les dirigeants peuvent faire appel à des compétences extérieures. L’intervention d’un directeur commercial manager de transition est donc nécessaire pour gérer une situation délicate afin de remettre sur les rails la branche concernée.

Par ailleurs, la mission du directeur commercial de transition consiste à mettre en place les outils et équipes nécessaires pour faire face à un pic de croissance ou une mutation positive : internationalisation, nouveaux produits, filiales, etc. Il exerce alors ses talents de manager dans la composition et la gestion des forces commerciales de terrain.

Compétences attendues

Bien entendu, des études de commerce sont requises, allant du BTS ou DUT au Master ou ingénieur, mais le métier exige aussi des compétences techniques et des qualités personnelles particulières.

Tout d’abord, le directeur commercial, surtout s’il s’agit d’un manager de transition, doit parfaitement connaître le marché dans lequel l’entreprise évolue, ainsi que la position de cette dernière. Il maîtrise les techniques de vente et de négociation relatives à ce marché. C’est aussi un excellent manager capable de recruter, former et encadrer des équipes efficaces. Ses talents de gestionnaire sont sollicités pour les échanges avec la direction financière, notamment dans l’établissement de budgets commerciaux. Enfin, face aux partenaires et clients, il fait office de représentant pour véhiculer une image attractive de l’entreprise.

Les sociétés en quête de directeur commercial comme manager de transition exigent un profil « parfait », c’est-à-dire disposant de l’expertise requise dans le domaine concerné. L’expérience constitue donc un impératif, elle se révèle avantageuse s’il s’agit de secteurs porteurs comme le commerce de luxe ou la distribution. Toutefois, il est possible d’améliorer les performances à la suite des formations dispensées par les cabinets spécialisés.

C’est notamment le cas de Voxalto qui accompagne les experts en quête de missions. Le cabinet fournit aux spécialistes un « plus » pour se démarquer et accroître leur visibilité sur le marché des managers de transition.