Principe et définition de la communication managériale

Principe et définition de la communication managériale

4 personnes qui sont reliées par le poing en avant

Pour assurer son rôle de leader, le manager se doit de prendre la parole au sein de l’entreprise. Il s’agit d’une mission à part entière très importante, surtout pour une société qui veut créer des liens solides et une communication de proximité entre la hiérarchie et les collaborateurs.

À travers cet article, nous allons justement vous livrer les secrets de la communication managériale pour mieux cerner le sujet.

Qu’est-ce que la communication managériale ?

Pour faire simple, la communication managériale correspond aux interactions entre le management de l’entreprise et l’organisation. En d’autres termes, il se traduit par les interactions entre le manager et son équipe.

Il peut s’agir d’une information, d’une directive provenant des supérieurs hiérarchiques aux employés ou bien d’un message provenant du manager lui-même pour ces derniers. Cette communication managériale repose sur les compétences du manager à transmettre un message en toute efficacité.

Quand peut-on affirmer que la communication managériale est efficace ?

La communication managériale est dite “efficace” lorsque les messages ou directives transmises sont bien reçus et comprises par tous. Seulement, cette tâche peut se révéler délicate car les employés ont chacun leur capacité à comprendre et à assimiler les communiqués. Le manager doit donc préparer un message structuré, clair et précis, en utilisant le langage le plus simple.

Bien évidemment, chaque manager a son style de management. L’essentiel est qu’il arrive à communiquer à son interlocuteur dans un style propre à lui, tout en tenant compte du respect des différences de chacun. Cette attention particulière va augmenter ses chances de rendre son discours et ses messages plus efficaces.

Par ailleurs, le manager peut aussi rendre la communication efficace en faisant un discours authentique et bienveillant.

Enfin, la communication managériale ne va pas à sens unique. En effet, il est généralement suivi d’une interaction entre les deux partis, c’est-à-dire, le manager et son équipe. En ce sens, en tant que cadre, il doit aussi apprendre à écouter et interpréter les discours énoncés par ses collaborateurs.

Pourquoi un manager doit-il travailler sa communication ?

Le manager d’aujourd’hui n’est plus celui d’autrefois. En effet, le monde de l’entreprise a beaucoup évolué au cours des vingt dernières années, contraignant ce dernier à revoir sa façon de piloter une entreprise. Surtout que les nouvelles générations de recruts qui se succèdent diffèrent énormément de celles d’avant. Ils ont un comportement et une manière de pensée plus modernes.

Pour se plier à la tendance, le manager doit donc travailler ses acquis incluant sa manière de communiquer en interne pour mieux affronter les nouvelles contraintes qu’il sera mené à subir au sein de l’entreprise. Mais il en a surtout besoin pour animer son équipe, les encadrer dans les meilleures conditions et gagner leur respect et confiance. Ainsi, il va créer un lien avec ses collaborateurs qui fera sa force et en conséquence, celle de l’entreprise.

Seulement, la communication managériale ne s’improvise pas. Il est un art qu’il convient au manager de maîtriser correctement. Effectivement, il doit apprendre à communiquer avec justesse, transparence et élégance vis-à-vis de son équipe. 

Les différents contextes où le manager a besoin de communiquer :

dessin d'une équipe autour d'une table écoutant en dirigeant d'entreprise lors de son explication avec son tableau

Intermédiaire entre la direction (DG, RH, DIRCOM, etc.) et les collaborateurs, le manager se verra obligé de communiquer avec les deux partis pour remplir ses missions.

Il prend donc la parole lorsqu’il doit retransmettre les décisions prises au sein de la direction et d’expliquer des décisions d’ordre stratégiques. Cela peut aussi concerner une décision prise sur l’augmentation du salaire, etc.

Il communique aussi lorsqu’il est amené à recadrer un collaborateur ou une équipe entière, surtout en cas de conflit pour faire baisser la tension.

Il doit aussi communiquer lorsqu’il doit motiver et encourager les employés.

Il en va de même lorsqu’il est amené à réaliser des entretiens annuels.

Les différents styles de communication managériale :

Pour l’heure, il existe 4 styles de communication managériale :

  • La communication directive qui consiste à expliquer les process, les consignes et à suivre de près la progression du travail fourni. Il s’applique généralement sur les débutants.
  • La communication persuasive qui consiste à encourage le collaborateur afin qu’il gagne plus en autonomie sur son travail. Ici, la communication doit être bienveillante et le manager très à l’écoute.
  • La communication participative qui incite le collaborateur à devenir une force de proposition et de décision au sein de l’entreprise.
  • La communication délégative qui consiste à laisser une très grande liberté aux collaborateurs. Ici, le manager n’intervient que pour faciliter la situation surtout en cas de conflit ou lorsque le collaborateur a besoin de son aide pour tranchée sur une décision d’ordre hiérarchique.
voxaltoagence

Laisser un commentaire